Nos tutelles

CNRS

Nos fédérations

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Recherche > Analyse et caractérisation des produits biosourcés

Molécules agrosourcées

publié le , mis à jour le

Coordinateur : Nicolas Szydlowski et Christian Rolando


La production de matériaux plastiques agrosourcés présente trois avantages majeurs comparée à celle des polymères synthétiques :

  • une émission moins importante de gaz à effet de serre
  • l’utilisation de matières premières renouvelables
  • ces matériaux sont potentiellement biodégradables

Le plastique à base d’amidon est largement utilisé car cette matière première est abondante, bon marché et représente, après dégradation, une source de carbone utilisable par la plupart des microorganismes. Il existe cependant certaines contraintes liées aux propriétés physico-chimiques et à la structure de l’amidon. Dans la plupart des cas, ce dernier doit être modifié chimiquement ou mélangé à des polymères synthétiques afin d’obtenir les caractéristiques requises. Le bilan carbone et les coûts liés à ces étapes post-extraction peuvent être améliorés en optimisant la matière première in vivo, notamment la taille des grains d’amidons utilisés et leur contenu en amylose (l’une des deux fractions de l’amidon).

L’objectif principal de ce projet est de sélectionner des ressources génétiques chez la pomme de terre afin d’isoler des amidons aux propriétés compatibles avec leur transformation ultérieure en bioplastiques. De plus, nous nous proposons d’étudier les processus biologiques qui contrôlent ces propriétés, c’est-à-dire l’initiation de la biosynthèse du polymère, la division des amyloplastes et la biosynthèse de l’amylose et de l’amylopectine (l’autre fraction de l’amidon).

Un autre objectif est de caractériser les modifications structurales de l’amidon à l’échelle macromoléculaire lors des processus de transformation/vieillissement des matériaux à base d’amidons natifs et modifiés. Développement et optimisation de techniques originales de dosage, de préparation d’échantillon, de fractionnement et de traitement de données adaptées.